Acceptation et rejet

  • Près de 50% des personnes souffrant d’une perte auditive se voient recommander par un professionnel de porter un appareil auditif. En dépit des effets négatifs potentiels, seules 41% d’entre elles font effectivement appareiller leur perte auditive.
  • 95% des utilisateurs ne pensent pas que leur aide auditive fait d’eux une cible de moqueries ou une victime d’exclusion. Ces problèmes toucheraient au contraire davantage les malentendants non appareillés.
  • La principale raison de ne pas appareiller une perte auditive est l’impression subjective d’entendre encore suffisamment, respectivement le sentiment que la perte auditive n’est pas encore assez grave.