Perte auditive chez le nourrisson et le petit enfant

Une intervention rapide est nécessaire

Les facultés auditives constituent l’un des éléments les plus importants pour le développement des enfants. Elles permettent de gérer avec assurance les défis et les possibilités de l’existence – à domicile comme à l’école. Plus tôt une déficience auditive est détectée et appareillée, meilleures sont les chances d’un développement normal, adapté à l’âge de l’enfant.

Pour détecter et traiter précocement d’éventuelles déficiences auditives, les parents devraient recourir aux examens proposés tels que le dépistage chez le nouveau-né. Des appareils adaptés à temps et un traitement logopédique peuvent prévenir des conséquences néfastes sur le développement de l’audition et de la parole, avec des effets positifs sur l’intégration sociale et scolaire.

Perte auditive – que faire?

Si des parents soupçonnent une déficience auditive chez leur enfant, ils devraient consulter dès que possible un pédiatre ou un spécialiste ORL, un pédo-audiologiste ou un audioprothésiste pédiatrique.

Une perte auditive peut être appareillée de différentes manières selon son type et sa gravité:

  • Appareils auditifs pour enfants adaptés individuellement par un audioprothésiste pédiatrique.
  • L’appareillage peut aussi être assisté par des systèmes radio personnels, dits FM. Ceux-ci consistent en un microphone porté par les parents ou la jardinière d’enfants et un récepteur sur l’appareil auditif de l’enfant.
  • Lorsque la perte auditive est sévère au point que les appareils auditifs ne suffisent plus, un implant cochléaire (abréviation: CI) peut être le bon choix, à condition que le nerf auditif soit intact. Un tel implant peut être installé dans une clinique spécialisée, au cours d’une intervention chirurgicale, dès que l’enfant a atteint l’âge de douze mois environ.