Oreille interne

Perte auditive due à l’âge (presbyacousie)

La presbyacousie débute généralement à l’âge de 55 à 65 ans. Elle affecte les hautes fréquences et touche usuellement les deux oreilles. La cause réside dans une dégradation des fines cellules ciliées, qui entraîne à son tour une réduction de la transmission des signaux au nerf auditif. Ces dommages peuvent être encore aggravés par d’autres facteurs tels que les nuisances sonores.

Solution: ici, un traitement médicamenteux n’est pas envisageable, mais un appareil auditif correctement adapté peut fournir un soutien considérable en présence d’une telle perte auditive.

Traumatisme sonore

Un traumatisme sonore apparaît lorsqu’un bruit très puissant blesse l’oreille interne. Cela peut se produire même si le bruit en question est de très courte durée (1 à 3 ms). Les conséquences en sont une sensation d’oreilles bouchées, une perte auditive ou un acouphène.

Solution: en règle générale, la faculté auditive se restaure au cours des heures ou des jours qui suivent l’événement. Mais l’ouïe peut aussi en garder des séquelles permanentes. Un appareil auditif correctement adapté peut améliorer sensiblement les facultés auditives.

Intoxication des cellules nerveuses (ototoxicité)

En médecine, l’ototoxicité désigne l’effet toxique de diverses substances sur l’oreille interne et plus particulièrement les structures neurosensorielles de l’organe de l’audition et de l’équilibre ou les nerfs cérébraux correspondants.

Solution: comme le phénomène affecte finalement les cellules nerveuses, il s’agit généralement de dommages permanents qui entraînent une déficience auditive ou des troubles de l’équilibre. Un appareil auditif correctement adapté peut apporter une aide précieuse en présence de telles pertes auditives.